[QUESTION/REPONSE] Coach Cheikh Gueye

 

  • Coach, une première victoire dans la compétition contre Salitas FC. Qu’est ce que cela représente pour vous, au-delà des trois (03) points obtenus et qui permettent au Jaraaf de se relancer dans cette poule ?

Au-delà des 3 points cela traduit le travail abattu jusqu’ici depuis mon arrivée avec l’appui du staff et de toute la direction du club. L’équipe se bonifie match après match. Des joueurs comme Pape Youssou Paye « Fathié », Alioune Beugny Tendeng ou encore Ousmane Mbengue, commencent a être proches de leur état de forme maximum. Cette victoire peut s’analyser également comme le fruit de la progression collective de l’équipe, de l’envie et de la cohésion de tout le groupe.

  • Dès la semaine prochaine, vous allez jouer le match retour à Porto Novo où vos adversaires vous promettent l’enfer. Comment comptez-vous aborder cette rencontre qui peut être décisive pour décrocher l’une des 2 places qualificatives aux quarts ?

Ce match on l’a préparé et joué comme on l’avait planifié. Nous avons essayé durant toute la semaine de transformer la pression de gagner à un renforcement positif. Maintenant chaque match a ses réalités et est différent du suivant. Le Jaraaf restera humble et travaillera dans la sérénité avec tout le respect qui sied à l’adversaire pour faire un très bon match au Bénin. Les jeunes sont conscients que pour bonifier le bon résultat obtenu au Sénégal, il faudra gagner à Cotonou.

  • Après une traversée du désert difficile juste après votre prise de fonction, vous enchaînez 2 victoires en une semaine. Sur quoi avez-vous apesanti pour redresser la situation ?

C’est vrai. Nous étions sur une pente descendante au niveau des résultats, mais cela n’enlevait en rien le bon travail déjà effectué par mes prédécesseurs. Nous sommes dans la continuité avec un volume très grand de travail de jeu de position, de déséquilibre avec  beaucoup de changement d’orientation.  Avec le staff, nous insistons beaucoup sur la vitesse de jeu avec une volonté de camper constamment le jeu dans le camp adverse tout en prévoyant les pertes de balle. Sur cette dernière semaine, le travail de cohésion de groupe était aussi  de mise pour donner plus de confiance, de liberté et de responsabilité à certains. Nous sommes une équipe et tout le monde (joueurs, staff, direction et supporters) s’investit pour atteindre les objectifs.