Etoile Sportive du Sahel – Jaraaf de Dakar – Coupe de la CAF – Groupe C – 1ère journée

Conférence de presse d’avant match

A quelques heures du match Etoile Sportive du Sahel, Cheikh Gueye, l’entraineur Jaraaf de Dakar et le défenseur Babacar Seck se sont prêtés aux questions des journalistes.

Adaptation au Jaraaf et méthodologie 

Cheikh Guèye : Vous savez, le Jaraaf est une équipe professionnelle avec une structure de base et des entraineurs comme Ciré Dia et Moussa Diatta qui avaient déjà pris le relais du coach précédent. Et quand je suis venu, dès la première séance, ils m’ont facilité la tâche et l’intégration s’est bien passée. Quant à la méthodologie, elle sera très simple. C’est d’être dans la continuité de ce qui a été fait car, le Jaraaf durant ces cinq dernières années, a fait d’excellents résultats. Il s’agira donc, pour moi de poursuivre cette dynamique et d’apporter ma pierre à l’édifice afin de participer à la construction du projet futur du Jaraaf.

Préparation du match et plan de jeu contre un grand club, l’étoile du Sahel

Cheikh Guèye : Nous nous sommes préparés de manière très sereine. Nous connaissons les points forts et les faibles de l’adversaire et nous avons travaillé de telle sorte qu’on puisse minimiser les forces de celui-ci et maximiser nos forces. Nous savons aussi que notre adversaire a un jeu très dynamique  et qu’il alterne un jeu pluriel en jouant aussi bien de manière horizontale que de manière verticale. Sur le plan tactique nous avons travaillé des principes offensifs et défensifs aussi bien individuellement que collectivement pour pouvoir contrecarrer le jeu offensif de notre adversaire. Ceci étant dit, nous ne sommes pas venus ici en terrain vaincu. Nous avons nos arguments et demain nous mettrons tout en œuvre pour les faire valoir.  

Les bons résultats du Jaraaf à l’extérieur 

Cheikh Guèye : Nous avons certes gagné deux matchs à l’extérieur et il est vrai aussi que, pour une équipe qui joue à l’extérieur, c’est un renforcement positif. Nous savons que dans le football, il y a l’aspect technique, l’aspect physique et l’aspect mental qui peut être déterminant. C’est pourquoi, le fait de ne pas perdre à l’extérieur est un avantage pour moi-même et pour tout le groupe. Mais cela ne veut pas dire que nous allons prendre le match à la légère. Ce match a été préparé d’une manière très sérieuse et très professionnelle pour faire valoir nos arguments et pouvoir continuer sur notre dynamique. C’est un championnat et ne pas perdre à l’extérieur et gagner chez soi te permettra de te qualifier. 

Le nom Seck, un nom respecté en Tunisie

Babacar Seck : Oui, j’ai le même nom de famille que le Président du Club, Cheikh Tidiane SECK et nous savons qu’il est très respecté ici en Tunisie où nous sommes venus pour participer à une compétition africaine. Ce qui est une première pour beaucoup de joueurs du groupe. Et, nous sommes venus ici pour réaliser un résultat positif.

Expérience et clé du match

Babacar Seck : Certes, je suis l’un des plus anciens du club mais nous avons la chance d’avoir des joueurs aguerris qui ont l’habitude de jouer des compétitions de haut niveau aussi bien au niveau local qu’au niveau international. C’est un match où il faudra être concentré face à un adversaire qui a son propre style de jeu. Mais nous avons des principes de base et comme l’a dit le coach, on fera de notre mieux pour les appliquer et obtenir un résultat positif.