[COMMUNIQUÉ] LE JARAAF APPORTE SON SOUTIEN À SON VICE-PRÉSIDENT

LE JARAAF APPORTE SON SOUTIEN À SON VICE-PRÉSIDENT (COMMUNIQUÉ)

 Le Jaraaf apporte son soutien à son vice-président Youssou Dial suspendu de deux ans de toute activité liée au football par la Confédération africaine de football (CAF).
Dans un communiqué transmis à l’APS, Le Jaraaf ’’apporte son soutien à son vice-président dans l’épreuve qu’il subit’’,
Selon le communiqué signé du président du Jaraaf, Youssou Dial est ’’injustement accusé’’ d’avoir porté la main sur l’arbitre du match contre le Coton Sports de Garoua (Cameroun) en Coupe de la CAF.
’’Youssou Dial est un dirigeant imbu des valeurs du sport et le portrait qui lui est fait dans cet acte d’accusation ne reflète pas l’homme’’, soutient la même source.
’’Notre vice-président est connu dans le landerneau du football sénégalais comme un dirigeant affable imbu des valeurs de notre équipe’’, poursuit le communiqué précisant que dans cette épreuve, Le Jaraaf se doit d’être à ses côtés et aussi des joueurs.
​Le jury disciplinaire de la Confédération africaine de football (CAF) a prononcé des sanctions contre le vice-président du Jaraaf, Youssou Dial, et les joueurs Mamadou Sylla et Albert Diène suite aux incidents lors du quarts de finale de la Coupe de la CAF contre le Coton Sports de Garoua.
Le club dakarois a fait appel de la décision.

Le jury a annoncé mercredi dernier avoir suspendu le vice-président du Jaraaf, Youssou Dial de toute activité liée au football durant deux ans, et les joueurs Mamadou Sylla et Albert Diène de six matchs de compétitions Interclubs.

’’Après le coup de sifflet final, certains dirigeants de l’ASC Jaraaf avec à leur tête M. Dial et quelques joueurs dont Albert Diène et Mamadou Sylla, se sont rués sur les trois arbitres qu’ils ont agressés physiquement et verbalement sur l’aire de jeu ».
En sus de ces sanctions, le Jaraaf éliminé en quarts de finale de la Coupe de la CAF par le Coton Sports de Garoua (0-1 et 2-1), doit payer une amende de 50000 dollars (26.800.000 francs).
Au sujet de Youssou Dial qui est par ailleurs, membre du Comité exécutif de la Fédération sénégalaise de football (FSF), « la sanction sera également communiquée à la FIFA et prendra effet à compter de la date de notification de cette correspondance ».
SD/OID

SUPPORTERS : De tout cœur avec vous dans LE YARU YEWU YETTE

Avec trois défaites et un match nul lors de ses quatre dernières sorties, le Jaraaf est dans une spirale négative. Un moment difficile que les joueurs vivent mal, même s’ils ne le disent pas. Mais avec vos cœurs vaillants et votre détermination, nul doute que vous en sortirez bientôt, et surtout renforcés.

« Les grandes équipes ne meurent pas, elles traversent des crises ». Cet adage pourrait bien coller à la situation délicate dans laquelle se trouve notre club de cœur, tant les résultats de ces dernières semaines sont très en deçà des attentes de tous, à commencer par les joueurs eux-mêmes. Par conséquent cette mauvaise série n’entame en rien notre confiance et notre foi en vous car nous restons convaincus que bientôt, vous allez redresser la barre et inverser la tendance par des victoires plus éclatantes les unes que les autres. Votre engagement et votre sens de la responsabilité ne nous ont jamais fait défaut. Récemment, vous avez replacé notre club de toujours sur la carte footballistique de l’Afrique. Et cela ne peut s’effacer par des contreperformances de 3 matchs. RECONNAISSANTS NOUS SOMMES, DÉVOUÉS À VOS CÔTÉS NOUS RESTERONS. Le lot des grandes équipes est de traverser des zones de turbulences puis d’en sortir grandies et renforcées. Dans cette épreuve ( car c’en est une) votre plus grand mérite sera de pouvoir vous en relever. Vous continuerez à écrire l’histoire glorieuse du club comme vos illustres prédécesseurs l’ont fait avant vous. De Matar Niang à Cire Riquelme Dia, en passant par les Mbaye Fall, Badou Gaye, Boy Bandit et autres Cheikh Seck, le Jaraaf a vécu les plus grandes émotions qu’un club de football doit connaître Votre qualification aux phases de poule de la Coupe de la Confédération Total CAF nous fonde encore à croire que la belle aventure que vous avez commencée ira jusqu’à son terme. Nous,  supporters et inconditionnels du Grand Jaraaf savons que des lendemains meilleurs, qui chantent, comme la belle chanson d’Omar Pene ou celle de Kiné Lam, vous attendent. Ces lendemains illumineront encore plus et toujours les visages des fidèles supporters qui seront, quoi qu’il advienne, toujours avec vous. Dans la victoire comme dans la défaite, NOUS SERONS TOUJOURS AVEC VOUS POUR PÉRENNISER LE LEG ; YARU YEWU YETTE. 

                                                                                                         Les Supporters. 

Le président Cheikh Seck a été honoré par son ancien club

 

L’ancien gardien de but international, Cheikh Seck, actuel président du Jaraaf (élite sénégalaise), a été décoré ce jeudi par les dirigeants de l’Espérance de Tunis, club dans lequel il a joué pendant plusieurs années.
Des dirigeants, anciens joueurs et supporters du club phare de Tunisie, vainqueur de la Ligue africaine des champions en 2019, ont tenu à célébrer leur ancien gardien en lui remettant les armoiries du club.
Vice-président de la Fédération sénégalaise de football (FSF), Cheikh Seck a fait profiter à l’équipe de la Médina des installations de son ancien club qui dispose d’un siège fonctionnel, d’un hôtel quatre étoiles et des terrains d’entraînement.
C’est dans ses installations que le Jaraaf a préparé son match de Coupe de la CAF perdu 0-2 contre l’Etoile sportive du Sahel (ESS).
Dans les discussions, ‘’les deux clubs l’Espérance et du Jaraaf, réfléchissent à la signature d’un accord de partenariat’’.
L’Espérance de Tunis fait partie des plus grands clubs tunisiens et aussi africains.
En plus de l’Espérance de Tunis, l’ancien gardien de but des Lions qui a pris part à quatre phases finales de CAN en 1986, 1990, 1992 et 1994, a porté les couleurs du Stade Tunisien.

Coupe CAF : Match retour contre Platinum FC Le Jaraaf à 90 minutes du bonheur

Coupe CAF : Le Jaraaf à 90 minutes du bonheur

Ce Dimanche, ASC les Jaraaf de Dakar va recevoir, pour la manche retour du tour de cadrage de la Coupe CAF, le FC Platinum de Zvishavane. Une rencontre qui va se dérouler au stade Lat Dior de Thiès. Un dernier obstacle à franchir par l’équipe de Dakar pour accéder enfin aux poules de cette seconde compétition des clubs organisée par la CAF.

Après les avoir terrassé sur leurs terres (1-0), le Jaraaf de Dakar s’apprête à en découdre de nouveau avec les zimbabwéens du FC Platinum. Le club de la Medina est donc à 90 minutes de l’ivresse d’une qualification historique pour les phases de poules de la Coupe de la Confédération africaine de football. Pour y arriver, l’équipe de la Médina devra confirmer ce bon résultat acquis à Harare, en faisant au moins un nul, dans 3 jours à Thiès, contre le même adversaire. Une tâche qui s’annonce difficile mais pas impossible pour le Jaraaf  qui se veut très prudent et concentré malgré la victoire à l’aller. C’est pourquoi dès le retour des joueurs, les dirigeants ont mis au vert les joueurs pour rester dans cette logique de concentration et de récupération optimales pour l’atteinte de cet objectif majeur que le club que s’est toujours fixé. Cela passe donc, par un match solide à la bande à Albert Lamane Diène fer de lance offensif des vert-blancs dans cette campagne africaine. A Moussa Diatta, le coach intérimaire de bien préparer ses poulains tout en sachant qu’ils vont faire face aux assauts répétés  d’une équipe zimbabwéenne qui va jeter toutes ses forces dans cette bataille qu’il estime avoir perdu seulement la première partie.  Quant à  Pape Seydou Ndiaye et ses équipiers, ils sont conscients qu’ils sont en train d’écrire leur page dorée de la belle histoire du club. A eux  de bien la terminer dimanche prochain dans l’antre du stade Lat Dior en rééditant l’exploit du National Sports Stadium de Harare.

Le FC Platinum ne renonce pas.

Quoique sonnés par cette défaite, les zimbabwéens n’en demeurent pas moins décidés à renverser la situation en leur faveur pour s’offrir une place dans les poules de la Coupe CAF, surtout après leur élimination au dernier tour des préliminaires de la Ligue africaine des champions par les tanzanien du SC Simba. Après le match à Harare, le coach Norman Mapeza a lancé les hostilités et averti les sénégalais «nous avons perdu une bataille mais pas la,guerre ». Mieux, il a avoué qu’il compte s’inspirer de son bourreau du jour pour se qualifier en terre sénégalaise. Le technicien faisant référence à la qualification du Jaraaf à Abidjan (2-1) contre FC San Pedro après avoir perdu la  manche aller (0-1) à Thiès . Un avertissement à prendre très au sérieux parce que cette équipe renferme en son sein de très bonnes individualités  et a un bon collectif qui joue régulièrement ces dernières années les phases de poules de la LDC africaine. 

Le Jaraaf de Dakar décroche sa 4e victoire de la saison après avoir pris le dessus sur la Jeanne d’Arc (45-35)

BASKETSENEGAL – Le Jaraaf de Dakar décroche sa 4e victoire de la saison après avoir pris le dessus sur la Jeanne d’Arc (45-35) ce samedi, pour le compte de la 5e journée de National 1 Féminin).

Apres une première période assez équilibrée (29-26 à la pause), le Jaraaf s’est détaché dans le 3e quart-temps, et a poursuivi sa domination dans le dernier quart-temps avec son atout Nogaye Diop toujours au top sous le cerceau. L’équipe de la Medina revient ainsi sur le Dakar Université Club (qui a un match en moins) au classement général.

[ASC Jaraaf] Qui est le FC San Pedro ?

Qui est le FC San Pedro ?

Mercredi  23 Décembre 2020, le Jaraaf de Dakar va rencontrer le FC San Pedro en match aller comptant pour le 2é tour préliminaire de la coupe CAF. Une occasion pour la Commission de Communication de vous en faire savoir un peu plus sur ce club ivoirien.

Le FC San Pedro est le 2é club de la ville portuaire et balnéaire de San Pedro derrière le Séwé Sports. C’est  un jeune club créé en 2004 par Jean Jacques Anet KAMELEN. En Juillet 2015 alors que le club évoluait en Ligue 2, ce dernier le cède à un richissime homme d’affaires tunisien et passionné de football  du nom de Mohamed Ali HACHICHA. Sous sa férule, le FC San Pedro fait sa montée en Ligue 1 l’année suivante, se modernise et entame la construction de son centre administratif et d’entraînement. Sur le plan sportif, le club bien qu’inexpérimenté mais aux ambitions démesurées, commence à jouer les premiers rôles sur la scène nationale ivoirienne avec une honorable 3é place en Ligue 1 MTN après seulement deux saisons de présence dans l’élite. Ce qui lui ouvre les portes de l’Afrique. Bis repetita, la saison suivante 2018/2019, grâce aux investissements de son Président homme d’affaires, le FC San Pedro remporte la coupe nationale devant l’AFAD d’Abidjan, termine vice champion et affirme davantage son ancrage dans l’élite du foot ivoirien et dans les compétitions africaines des clubs. En 2019/2020, le club élimine Asante Kototo de Kumassi et intègre la phase de groupe de la coupe CAF. Ce qui, en soi, est une sacrée performance pour une équipe qui a 4 années de présence dans le niveau 1 du foot pro de Côte d’Ivoire. Actuellement les petruciens sont coachés  par le tunisien Tarek JANI qui en est à son 3é passage sur le banc des portuaires avec comme haut faits d’armes, le seul trophée gagné par le FC San Pedro : la coupe de Côte d’Ivoire.

Voilà en résumé, l’adversaire du mythique et légendaire Jaraaf Mercredi prochain au stade Lat Dior de Thiès.

PALMARES :

2015/2016 : Champion poule A Ligue 2

2016/2017 : 9é de Ligue 1 MTN

2017/2018 : 3é de Ligue 1 MTN

2018/2019 : Vice-champion Ligue 1 MTN

2019/2020 : Vice-champion de Ligue 1 MTN