le rappel à Dieu de l’International sénégalais Pape Bouba Diop est une terrible nouvelle pour le peuple sénégalais et la famille du football en particulier. Bouba était un symbole de la renaissance du football sénégalais et un patrimoine national. Il fut de ceux là qui ont écrit les plus belles pages de l’histoire de notre football et porté au firmament notre drapeau national lors de la CDM 2002 au japon et en corée du sud. Premier et meilleur buteur sénégalais en cdm, le lion de Rufisque vient de nous faire sa dernière passe décisive. Le colosse comme l’appelaient les français était tout simplement un homme d’une affabilite incommensurable et d’une bonté sans limites. Le joueur lui, avait un talent unanimement reconnu qui lui a permis de faire une longue et riche carrière sportive. Du Jaraaf son club formateur jusqu’en Europe où il fit l’essentiel de sa carrière, sa hargne et son engagement sur le terrain furent de lui un titulaire indiscutable presque dans tous les clubs où il déposa ses baluchons. PBD était un patriote accompli, un joueur de devoir avec un sens très élevé de la responsabilité. En lui, se côtoyaient plusieurs valeurs humaines nécessaires pour se hisser, comme il parvint à le faire, au sommet de son domaine de prédilection. CHAMPION TU ES PARTI À JAMAIS MAIS DANS NOS COEURS TU Y RESTERAS ÉTERNELLEMENT.