TFC – ASC les Jaraaf de Dakar, 0-2, victoire importante des Jaraafois. 

Dans ce choc comptant pour la 5ème journée du championnat du Sénégal qui a tenu toutes ses promesses, le Jaraaf de Dakar est sorti vainqueur par la marque de deux (02) buts à zéro, deux buts signés par Elhadj Madické Kane, sur pénaltys. 

Une première partie fortement disputée 

Le début de match fut très disputé avec deux équipes aux intentions claires. En effet, elles ont posé le ballon avec, par moments, de belles séquences de jeu. Et, le Jaraaf aurait même pu ouvrir le score à la 12ème minute sur une belle combinaison à l’entrée de la surface de réparation entre Bouly Junior, Chérif Diallo et Pape Abdou Ndiaye, qui permet à ce dernier de se retrouver seul devant les cages des Rufisquois mais qui ne parvient pas à cadrer sa frappe. Les Rufisquois obtinrent eux aussi, par la suite, une occasion nette de scorer par l’intermédiaire d’Alassane Diouf « Balotelli », dont la reprise consécutive à un centre de Gibril Sillah atterrit sur le montant droit des buts du Jaraaf. Il faut noter aussi que le match fut, à certains moments, très haché comme sur ce télescopage à l’entrée de la surface de réparation entre le gardien de but des Rufisquois, Baye Assane Cissé et l’attaquant du Jaraaf, Bouly Junior Sambou qui n’a pu malheureusement se remettre de cette action et qui sera dans la foulée remplacé par Ousmane Sagna. Ce dernier sera très tôt mis à contribution par le capitaine du jour, Alioune Beugny Tendeng, sur une ingénieuse passe en profondeur, qui lui permit de prendre à défaut la défense des rufisquois mais qui ne parvient pas, lui aussi, à ouvrir le score. C’est sur cette note que les deux équipes rejoignirent les vestiaires.

Une victoire dessinée en seconde partie  

La victoire du Jaraaf de Dakar s’est dessinée en seconde mi-temps. Les joueurs du Jaraaf très posés et appliqués dans leurs attaques en début de seconde mi-temps furent récompensés. Le premier but fut inscrit par Madické Kane après une faute de main commise par le défenseur de Tengheth FC, Babacar Diop, fautif sur son marquage sur le percutant attaquant du Jaraaf de Dakar, Pape Abdou Ndiaye. Un pénalty qui sera transformé par Madické Kane qui venait concrétiser les bonnes intentions du Jaraaf. 

Après ce but, un évènement changea la physionomie de la rencontre.  En effet, sur une faute à l’entrée de la surface de réparation, Cheikh Omar Koné, recevait un second carton jaune synonyme d’expulsion pour le défenseur. Le Jaraaf de Dakar réduit à 10, suite à cela, commençait alors à subir les assauts des Rufisquois. Il a fallu, pour les  Jaraafois faire preuve de solidarité et de résistance et surtout compter encore sur un excellent Pape Seydou Ndiaye, qui a montré toute l’étendue de son talent et de sa classe à la 85ème minute où il a dû s’employer à deux reprises pour enrayer une occasion nette des Rufisquois. Après cela, le Jaraaf commença encore, malgré l’infériorité numérique, à dérouler son jeu et obtint un pénalty dans les arrêts de jeu sur un raid solitaire du très remuant Ousmane Sagna qui gratifia le stade Ngalandou Diouf et les téléspectateurs de la RTS 1 de gestes teChniques et physique de haute portée. En effet, du milieu de terrain,  il réussit par une feinte de corps doublée d’un beau contrôle orienté et d’une course à haute intensité, à éliminer toute la défense de Tengheth FC avant le portier des Rufisquois qui n’eut d’autres solutions que de le faucher dans la surface de réparation. Le spécialiste maison, Madické Kane, qui sera élu homme du match à l’issue de la rencontre ne trembla pour exécuter la sentence et confirmer ainsi une précieuse et importante victoire du Jaraaf de Dakar. 

Composition du Jaraaf de Dakar

Pape Seydou Ndiaye – Jean Remy Bocandé, Mamadou Sylla, Cheikh Omar Koné, Mbaye Babacar Seck – Elhadji Madické Kane, Mamadou Chérif Diallo, Alioune Tendeng (Séga Cissokho, 65 mn) – Albert Lamane Diène (Ousseynou Touré, 79 mn), Pape Abdou Ndiaye (Maurice Y Gomis, 79 mn), Bouly Junior Sambou (Ousmane Sagna, 30 mn).

Buts : Elhadj Madické Kane 52 et 93 mn.