Malick Daf à propos du Match retour San Pedro VS Jaraaf

A quelques heures du match de second tour opposant le Jaraaf de Dakar au Fc San Pedro (victoire du FC San Pédro à l’aller 1-0), Malick Daff a accordé une interview au Jaraaf.sn

Coach comment s’est déroulée la préparation et quelles sont vos impressions à 24 heures du match ?

La préparation s’est bien déroulée. On a pu apporté des correctifs par rapport à ce qui s’est passé au match aller (défaite 1-0). Et, pendant les 10 jours de travail, je peut dire que les joueurs ont été très réceptifs et très concentrés . Mais ce qui m’a fait le plus plaisir, c’est leur prise de conscience. Ils étaient très ponctuels dans les diverses activités que nous menions et se concertaient même entre eux avant les entraînements. Ils sont conscients qu’il faut avoir un bon état d’esprit et être conquérants car comme je le dis souvent, en Afrique, les matchs se gagnent sur les détails et il ne faut pas compter uniquement sur le talent. Je pense qu’ils le seront jusqu’à demain pour décrocher la qualification.

Comment se porte le groupe ?

Dieu merci, on a pu récupérer tous nos blessés. Le groupe est au complet. Le problème est derrière nous. Il y a même une très bonne ambiance que toi-même, tu as pu constater durant le voyage. Le Jaraaf est une famille. Cap sur le match.

Comment comptez-vous aborder le match, sachant qu’il y a un but à remonter ?

Il n’y a qu’une seule solution, c’est de gagner. C’est ma mentalité et c’est celle que j’essaye d’inculquer à mes joueurs. Ce qui est important, c’est de rester concentré, d’avoir les nerfs solides et de tout donner.Il faudra jouer de façon intelligente et sereine. Faire une bonne entame pour gagner en confiance et faire déjouer l’adversaire qui est aussi une bonne équipe, une équipe joueuse avec des individualités très intéressantes. Mais nous avons aussi des arguments à faire valoir car notre équipe aussi est aguerrie et si elle joue sur sa véritable valeur, on pourra obtenir la victoire.

Propos recueillis par Diacoula Cissé depuis Abidjan.

No Comments Yet

Comments are closed