3e journée Ligue 1 Diambars /Jaraaf : Un nul équitable

Très attendue par les amateurs et autres suiveurs du championnat, la rencontre au sommet de la 3e journée de Ligue 1 entre Diambars de Saly et Jaraaf de Dakar s’est terminée par un match nul entre les deux équipes. Un partage des points logique au vu de la physionomie du match.

Le Jaraaf de Dakar a ramené un bon point lors de son déplacement chez le leader de la Ligue 1. Les verts bien entrés dans le match allument la première mèche. Sur le côté droit, sur une longue passe de Jean Rémy Bocande, Cherif Diallo centre à ras de terre, Pape Abdou Ndiaye, à l’affût au second poteau manque l’ouverture du score. On jouait la 8e minute. Deux minutes plus tard , Amirou Kante, au milieu de deux défenseurs amortit de la poitrine mais écrase trop son tir (10e). Deux occasions coup sûr coup pour les visiteurs qui sonnent comme un avertissement pour les locaux.

Diambars bute sur le bloc du Jaraaf

 Les joueurs de Diambars prennent alors le match à leur compte. Ils mettent le pied sur le ballon et déroulent leur jeu sur toute la largeur du terrain pour essayer d’étirer le bloc du Jaraaf qui fait le dos rond mais repousse les tentatives timides des partenaires du capitaine Malick Sakho.  Jusqu’à ce moment du match, la stratégie de Malick Daf consistant à couper toutes les transmissions de balles dans le cœur du jeu s’avère payante. Chérif Diallo et Madicke Kane ferment les intervalles de passes aidés en cela par les attaquants qui ne rechignent pas aux tâches défensives. 

Diambars change de stratégie 

Comprenant qu’il fallait apporter de la variation dans le jeu de son équipe, Mbaye Badji le coach des académiciens mise cette fois-ci sur le déséquilibre pour prendre à défaut les medinois. Sur un corner de Mouhamed Gueye, Insa Boye s’élève plus que tout le monde et place une tête qui passe hors cadre des buts de Pape Seydou (36e). Enfin peu avant la pause, les salysiens auraient pu égaliser sur ce coup franc de Bachir Ngom qui heurte le montant des buts du Jaraaf.  En seconde période, les salysiens reviennent avec de meilleures intentions et décident de passer sur les flancs pour contourner le bloc vert. Ainsi à la suite d’une belle action collective rondement menée par l’attaque de Diambars, Libasse adresse un  bon centre à Djibril Mbow. Idéalement placé, ce dernier d’une superbe tête plongeante bat Pape Seydou Ndiaye (44e). Ragaillardis par cette égalisation, les locaux accentuent la pression sur le camp adverse. Le Jaraaf rompt par moment mais ne plie pas et finit par sauvegarder ce précieux point acquis à l’extérieur. 

Le Joueur : Cherif Diallo

Encore préféré à Aliou Beugny Tendeng, Mamadou Chérif Diallo a enchaîné une deuxième titularisation contre Diambars. Et quel match! Au stade Fode Wade, le charmant milieu a sorti une prestation majuscule et conforte son coach dans son choix de le titulariser à la place de Tendeng. Très précieux dans la récupération, Cherif a beaucoup gêné l’équipe de Diambars. Son activité incessante et son sens du placement défensif ont beaucoup empêché les joueurs locaux qui ne sont jamais parvenus à  utiliser les intervalles comme courroie de transmission pour servir leurs attaquants . Intelligent et sobre dans l’utilisation du ballon, l’ex pékinois à été  dans presque toutes les bonnes attaques du Jaraaf. Sur l’ouverture du score, il a été le passeur décisif  pour Amirou Kante. Avec ces genres de performances, Tendeng a de quoi avoir peur pour sa place. Une bonne pioche pour le Jaraaf.